Diagnostic anténatal (Biopsie trophoblaste, amniocentèse)

 

Si vous le souhaitez, un test de dépistage de la trisomie 21 est réalisable dans le 1er trimestre de grossesse. Il s’agit d’une prise de sang qui évalue s’il y a un risque faible ou important de trisomie 21 chez votre enfant.

Si le risque semble élevé et après en avoir discuté et réfléchi, vous pouvez demander à ce qu’on réalise une amniocentèse ou une biopsie de trophoblaste afin d’obtenir un résultat certain (caryotype).

Comment?

Ces examens se déroulent en ambulatoire. Le prélèvement est réalisé par un obstétricien, en collaboration avec un radiologue.

Une amniocentèse (lien vers la fiche informative de la CNGOF)est un prélèvement de liquide amniotique dans lequel « baigne » le bébé. Elle ne nécessite pas d’anesthésie particulière.

Une biopsie de trophoblaste (fiche en téléchargement) est un prélèvement de quelques « cellules » au niveau du futur placenta. Une petite anesthésie locale est réalisée au préalable. Elle est réalisable un peu plus tôt que l’amniocentèse et permet des résultats plus rapides.

Le plus souvent, on recommande un certain repos après un tel prélèvement, qui n’est pas complètement anodin.

Par ailleurs, les échographies obstétricales peuvent faire apparaître des particularités ou des anomalies diverses.

C’est pourquoi, tous les praticiens de la clinique qui réalisent des échographies de grossesse travaillent en collaboration avec le Centre de Diagnostic Anténatal de la région. Une concertation hebdomadaire et pluridisciplinaire a lieu, comprenant entre autres, des gynécologues, des échographistes, des généticiens, pédiatres, chirurgiens… Elle permet de discuter de cas plus ou moins complexes et d’avoir l’avis de plusieurs spécialistes.